top of page

La suite érotique par Frédillo pour le Roman de Violette (1883-1890), en noir et coloriée à l'époque



Voici la suite dite "Frédillo" pour le Roman de Violette, ouvrage érotique publié clandestinement entre 1883 et 1890 (plusieurs tirages similaires existent).


Jean-Pierre Dutel dans sa Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1880 et 1920 cite plusieurs éditions pour ce célèbre texte érotique à tendance saphique.


La première édition de ce roman date de 1883 d'après Dutel, publiée à Bruxelles par A. Brancart (Dutel n°758). Cette édition est en 195 pages chiffrées. Cette édition fut semble-t-il proposée sans gravures ou avec une suite de 6 gravures (vendu 10 francs sans les gravures et 20 francs avec les gravures). Sous le numéro suivant (759) Dutel décrit une édition en 198 pages pour laquelle il précise : "Elle est parfois ornée d'une suite de 6 gravures signées F(rédillo). Sous le numéro 760 Dutel décrit une édition similaire en 200 pages. Il n'indique pas de gravures pour cette édition. Sous le numéro 761 c'est encore une édition en 198 pages (imprimée probablement à Paris vers 1890 par Henriette Doucé), décrite comme une contrefaçon de l'édition de Brancart. Dutel précise que cette édition est illustrée de 6 gravures de Frédillo (c'est sur cette édition qu'a été numérisée la suite de gravures que nous présentons ci-dessous). Dutel décrit encore sous le numéro 762 une édition en 184 pages (imprimée à Paris en 1896 par Renaudie pour Duringe), à prirori sans illustrations, et sous le numéro 763 une édition en 192 pages (édition publiée par C. Hirsch à la fin du siècle), sans illustrations. Enfin une édition en 159 pages publiée sans date entre 1900 et 1904 par E. Gaucher, sans illustrations signalées.


En résumé il a été fait une seule suite de gravures pour les éditions anciennes de ce titre. La première mentionnée date de 1883 (les gravures ont-elles été faites à cette date ?) et la seconde mentionnée imprimée vers 1890 par Henriette Doucé. Sans s'agit-il d'une seule et même suite, retirée ou non, au tirage sans doute assez restreint mais qui nous est inconnu. Le fait est que cette suite se rencontre rarement dans les exemplaires des éditions concernées que nous avons pu consulter.


Nous avons la chance d'avoir en mains un exemplaire de l'édition en 198 pages données par H. Doucet (Dutel n°761) conservé dans sa modeste reliure de l'époque en demi-toile à coins. L'exemplaire est bien conservé et n'a fait l'objet d'aucune modification ni restauration. Ce qui est d'autant plus intéressant puisque et exemplaire est complet d'origine de la suite des 6 figures libres par Frédillo, en deux éttats. Un premier état (relié en premier) est en noir sur papier fort du Japon. Le deuxième édition (relié à la suite du premier) est colorié à l'époque à l'aquarelle au pinceau sur papier fort vergé de Hollande.


Cette suite est d'autant plus rare en deux états, noir et couleur, pour que nous ayons eu envie de la numériser et la présenter ici à notre lectorat toujours curieux de ce genre de choses propres aux bibliophiles soucieux de toujours en savoir plus sur certains ouvrages qu'on croise peu souvent.


Les voici donc :














Format des gravures (11,5 x 8,5 cm au coup de planche). Format du volume : 171 mm pour la hauteur des marges (notre exemplaire a été relié non rogné sur brochure).


A propos de Frédillo, on ne trouve que très peu d'informations si ce n'est qu'il a donné plusieurs autres séries de gravures érotiques à la même époque (1880-1900) et quelques cartes postales gentiment coquines.


En espérant que cette présentation aura fait plaisir à quelques uns d'entre vous.


Au plaisir de vous lire,


Bertrand Hugonnard-Roche

Librairie L'amour qui bouquine

Bibliomane moderne

留言


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page