Considérations sur quelques livres de luxe. Bibliophilie rétrospective.

Les grands boulevards peints par Gustave Caillebote (1848-1894). © Gustave Caillebote Voici un petit texte que j'ai croisé par hasard, je vous le livre in extenso : "Un libraire très voisin du boulevard, et qui pâtit douloureusement de l'indifférence des nouveaux bibliophiles à son égard, prétend, m'assure-t-on, que je sonne la cloche afin que les livres ne se vendent plus ; ce bibliopole, en mal d'éditions inécoulées, se trompe et je ne conçois pas des machinations aussi suicidatoires. Il me semble, toutefois, et les amateurs artistes seront de mon avis, que la librairie de luxe doit être relévée de son abaissante routine, de son écoeurante monotonie, et qu'il est utile de sortir des ea

L'exemplaire Angelo Mariani de l'Album Mariani.

Si tout collectionneur s'intéressant aux années 1900 (et à Uzanne en particulier) et tout libraire connaît Les Figures Contemporaines de Mariani, peu ont déjà eu l'occasion de voir une série complète. La longue période de publication des 14 volumes, sur 33 années (1894 à 1926) explique déjà cette difficulté. Notons d'ailleurs que le volume 12 parait en 1911, le volume 13 en 1913 et que c'est donc surtout le volume 14 qui a tardé, le rythme habituel étant un volume tous les deux ans à peu près. Un ancien confrère, âgé de 80 ans, m'a dit un jour avec fierté : "Je connais un collectionneur qui a la série complète sur papier courant". Cet article ne présente pas cette série. Nous vous invitons à

La couverture illustrée. Une invention moderne

Article publié pour la première fois dans la revue Art & Métiers du Livre N°300 - janvier-février 2014. Auteur propriétaire du texte : Bertrand Hugonnard-Roche. Publié sur ce site avec l'autorisation de la revue Art & Métiers du Livre. Toute reproduction interdite. Mise en ligne le 7 juin 2017.

J’ai eu ta peau ... par Haroun El Poussah

Habitué du salon du Grand-Palais, cette année j’ai pu acquérir une rare reliure en pleine peau humaine (Religatum de Pelle Humana). Cette peau humaine recouvre un livre érotique de 1909 : le Livre des Beaux de Fazyl Bey. C’est un des cinquante exemplaires sur papier Japon Impérial (viennent ensuite trois cent sur papier vergé de Hollande). La fiche du libraire signalait de belles provenances : Serge Golifman, amateur de « cochoncetés » et autres facéties anticléricales. Sans un de ses ex-libris, mais attesté par la présence de cet ouvrage dans le catalogue de sa vente de septembre 1985 chez Simonson « Cabinet d’un amateur » (numéro 148). Adjugé 35000 FB au prix marteau, soit 42850 FB avec dé

Billets à l'affiche
Billets Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Instagram Social Icon

​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente