top of page

WILLY (Henry Gauthier-Villars, dit), CURNONSKY (Maurice Sailland), MIRANDE, illustrateur Chaussettes pour Dames. Par Willy et Curnonsky. Défense et illustration du mollet féminin. Cinquante dessins de Mirande. Garnier éditeur, s. d. (1905), Paris [imprimerie de P. Mouillot, Paris, 13 Quai Voltaire]. Edition originale. Tirage de luxe à 15 exemplaires sur Japon. Bel exemplaire broché.

 

WILLY ( ), CURNONSKY ( ), MIRANDE (Maurice Sailland), illustrateur

 

Chaussettes pour Dames. Par Willy et Curnonsky. Défense et illustration du mollet féminin. Cinquante dessins de Mirande.

 

Garnier éditeur, s. d. (1905), Paris [imprimerie de P. Mouillot, Paris, 13 Quai Voltaire]

 

1 volume in-18 (19 x 13 cm) broché de (8)-194 pages. 50 dessins au trait par Mirande dont 12 à pleine page (au début de chaque chapitre), les autres dans le texte. Couverture illustrée en couleurs par Mirande (premier plat). Très bon état. A noter un début de fente au dos et en pied de couverture, sans manque. Intérieur parfait. Couverture très fraîche.

 

Edition originale.

 

Tirage de luxe à 15 exemplaires sur Japon, seul grand papier annoncé. Ces exemplaires de luxe ont tous été souscrits par la librairie Melet, Galerie Vivienne, à Paris. Notre exemplaire porte le numéro 3 au composteur.

 

Savoureux ouvrage comme savait les "pondre" Willy, ici acoquiné à son ami Curnonsky, le "Prince des gastronomes", mais pas seulement ... Ce volume est dédié "à Willette, peintre, dessinateur et poète du mollet féminin" (dédicace imprimée).

 

"Les ... esprits superficiels (en trois lettres) ... qui, depuis Adam sont en majorité, ne manqueront point - nous l'espérons bien - de reprocher à ce petit Traité son caractère "pornographique". Peu nous chaut, surtout par cette température ! ; le thermomètre est moins élevé que notre indifférence. Mais il faudrait tout de même s'entendre ! La Pornographie consiste essentiellement à mal écrire, et contre son tempérament, des saletés propres (nous nous entendons) propres à exciter au vice. Nous n'avons point la prétention que ce petit livre (qui en est absolument dépourvu) soit un modèle de style ... et dur reste, c'est ce dont peuvent décider une demi-douzaine d'écrivains de qui nous respectons l'autorité ; mais nous croyons qu'il peut amuser ceux qui savent lire. [...] Notre collaboration, aussi peu assidue que possible, et née d'une affection à quoi nous tenons d'autant plus qu'elle gêne quelques personnes, - et d'un culte commun, et doublement enthousiaste pour les Mollets de nos contemporaines : sur ce point, tout notre passé répond de notre sincérité. Nous ne pensons pas non plus que ce Traité puisse faire fleurir dans les âmes déjà, sans doute, assez ... averties de nos lecteurs bénévoles, l'impudique Orchidée du Vice. Nous n'avons ressenti nul remords à célébrer la Jambe ! Sans doute les remords vont vite, mais si c'est un vice que de se plaire à l'une des beautés de la Femme, à quelle heure part le train pour l'autre monde ? Et qui donc oserait prétendre qu'il fut un vicieux, ce polytechnicien gaillard d'Armand Silvestre qui consacra son lyrisme parnassien à l'exaltation des Derrières ? Or, nous visons moins haut. [...] Un grand vice est aussi rare d'une vertu ; il y faut autre chose q'une agréable polissonnerie. [...]" (extrait de l'Avertissement).

 

Ce texte haut en couleurs entièrement consacré aux chaussettes pour dames et autres bas courts couvrants les mollets de la femme, de toutes les sortes de femmes, de toutes les sortes de forme, etc. Une sorte de bréviaire fétichiste de la chaussette de la femme au tournant du siècle ! De la rue au Music Hall, etc. Bibliographie et iconographie, etc. Le tout avec l'humour de Willy et Curnonsky ici réunis pour l'occasion.

 

Bel exemplaire du rarissime tirage de luxe sur Japon à 15 exemplaires seulement. La couverture illustrée est superbe.

Willy | Curnonsky, Chaussettes pour Dames (1905) 50 ill. de Mirande. 1/15 Japon.

950,00 €Prix
    bottom of page