top of page

Vierges Sages, Vierges Folles, par Joseph Apoux (1891). Album complet de 13 estampes (12 estampes + 1 estampe en couverture) en excellent état de conservation. Très rare dans cette condition. La femme, la vierge en douze états, de sa majesté et de sa déchéance.

 

APOUX, Joseph

 

Vierges Sages, Vierges Folles

 

René Pincebourde, Paris, Rue de Verneuil, 34, s.d. (1891)

 

1 portfolio (40,5 x 29,5 cm) chemise de papier vergé avec une eau-forte 21 x 18 cm sur le premier plat, contenant 12 eaux-fortes originales imprimées sur papier vergé de Hollande 21 x 18 cm sur feuilles 38 x 29 cm. Excellent état de l'ensemble. Un petit pli en marge d'une gravure, sans aucune gravité (très loin de la gravure). Papier frais, tant de la chemise que des feuillets à l'intérieur.

 

Tirage unique non précisé (500 exemplaires ? ou moin ?)

 

Album d'estampes intitulé "Vierges Sages Vierges Folles" contenant 12 estampes montrant divers états de la Femme-Vierge, de sage à folle, soumise à ses sagesses ou à ses folies.

 

Les estampes sont titrées dans la gravure comme suit : Prima Virgo (première vierge), qui représente une vierge nue enlacée par un monstre ailé à queue de serpent ; Mori me cogis (tu me forces à mourir), qui représente ujne vierge nue prisonnière d'une énorme clé ; Chasteté, qui représente une jeune femme dans sa chambre de bonne ; Révélation, qui représente une jeune vierge nue aux prises avec un vieillard au visage de mort qui la force contre quelques pièces d'or ; L'ivresse, qui représente une jeune vierge en état d'ivresse et à la poitrine dénudée, dans un décor de maison chamboulée ; [La Flagellation], intitulée dans la gravure Similia Similibus Curantur (les semblablent soignent les semblables), qui représente une vierge dénudée portant uniquement un corset, de face devant un poteau avec un grand fouet prêt à agir vigoureusement ; Good evening (bonne soirée), qui représente une vierge dénudée descendant des escaliers un bougeoir à la main (allant sans doute à un rendez-vous galant) ; Idée fixe, qui représente une jeune vierge dénudée avec chapeau, boa, parapluie, gants et bas longs, devant un angelot ; To be or not to be (être ou ne pas être), qui représente une femme moitié dénudée passant le corps au travers d'un cercle de papier déchiré ; Chimère, qui représente une jeune vierge dénudée accompagnée de son dragon hurlant ; Excelsior (plus haut), qui représente une vierge ailée dénudée perchée sur un nuage ; Fin de siècle, qui représente une vierge nue en majesté perchée sur un croissant de lune et tenant à la main une seringue.

 

Joseph Apoux est né le 5 novembre 1846 au Blanc (commune du Val-de-Loire) et il est mort le 11 novembre 1910 au Kremlin-Bicêtre. Peintre, graveur et illustrateur français, proche du décadentisme il est connu des iconophiles pour les estampes qu'il a réalisé entre 1880 et 1900, notamment pour l'éditeur parisien René Pincebourde. Il donna plusieurs albums d'estampes sur divers sujets mais presque toujours autour de la femme et du thème du fantastique ou de l'étrange. Il avait été la peinture avec le peintre Gérôme. Il se spécialise ensuite dans la gravure à l'aquatinte et à la pointe sèche. Il expose à partir de 1880 et participe à l'Exposition internationale de blanc et noir en 1886. Joly, quai Saint-Michel, et le marchand d'estampes René Pincebourde, rue de Verneuil, sont ses éditeurs entre 1880 et 1900. Il est l'auteur de nombreuses caricatures et de suites de gravures teintées d'un érotisme assez mortifère. On lui doit notamment un Alphabet pornographique, des Rêveries fantastiques, des Sorcières, des Vampires, des Caprices à l'eau-forte, des Danseuses, etc. On sait assez peu de choses de sa vie. Sa peinture représente la plupart du temps des scènes de famille mais ses toiles seront en majorité détruites par lui avant sa mort. Il vit à Paris avec sa cousine Clarisse Camus, avec qui il a trois enfants : Clarisse — qui devient mannequin-modiste chez Paquin —, Marie et Henri.

 

La plupart des albums d'estampes d'Apoux ont été dépecés et les gravures ont été vendues séparément par les marchands d'estampes. Les albums arrivés jusqu'à nous complets, en excellent état, avec la couverture intacte, doivent se compter sur les doigts des deux mains (peut-être avec ceux des pieds).

 

Cet album est annoncé dans la Bibliographie de la France en 1891. L'annonce nous permet de savoir que l'album intitulé Rêveries Fantastiques a paru quelques mois auparavant. Il existe des exemplaires sur Hollande et des exemplaires sur Japon.

 

De la plus grande rareté complet et en excellent état de conservation.

Vierges Sages, Vierges Folles, album d'estampes par Joseph Apoux (1891). Rare

4 500,00 €Prix
    bottom of page