top of page

BOULANGER (Nicolas Antoine), HOLBACH, Baron d' (éditeur)

RECHERCHES SUR L'ORIGINE DU DESPOTISME ORIENTAL. Ouvrage posthume de Mr. B.I.D.P.E.C.

S.n.n.l., 1766

(4)-332 pages.

Relié à la suite :

BOULANGER (Nicolas Antoine), HOLBACH, Baron d' (éditeur)

DISSERTATION SUR ELIE ET ENOCH. Par l'auteur (Mr. Boulanger) des Recherches sur l'origine du despotisme oriental et servant de suite à cet ouvrage. Avec le Traité mathématique sur le bonheur.

DIX HUITIÈME SIÈCLE, s.l.n.d. (1764)

XVI-284 pages. 1 tableau dépliant.

2 ouvrages reliés en 1 volume in-12 (16,5 x 10,3 cm).

Reliure de l'époque plein veau glacé, dos lisse richement orné aux petits fers dorés, pièce de titre de maroquin rouge, tranches rouges. Bel exemplaire très frais, à l'état proche du neuf. A noter seulement trois petites marques au second plat absolument sans conséquence (dûes très certainement à une ficelle qui servait anciennement à maintenir ce volume dans un lot de livres).

La première édition des Recherches sur l'origine du despotisme oriental date de 1761. Le Baron d'Holbach aura sans doute remanié l'ouvrage posthume laissé par Boulanger. Initialement conçu pour servir de commentaire à l'Esprit des Loix de Montesquieu, Boulanger étudie les anciennes théocraties et le despotisme inévitablement lié à ce type de gouvernement. Le contenu de cet ouvrage se retrouve dans la grande Encyclopédie Diderot et d'Alembert à l'article Economie politique (sous forme abrégée).

Edition parue vraisemblablement l'année de l'originale pour la Dissertation sur Elie et Enoch. Ce second ouvrage contient  la Dissertation sur Elie et Enoch, Esope fabuliste et un Traité mathématique sur le bonheur précédé d'une Lettre préliminaire du traducteur français. Ce dernier ouvrage serait d'Irenée Krantzovius, ouvrage traduit de l'allemand en anglais avec des remarques par A. B. et traduit de l'anglais en français. En réalité ce texte sur le bonheur réduit en axiomes serait de Benjamin Stillingfleet avec pour traducteur, Etienne de Silhouette (Catalogue Bnf). L'auteur des deux premiers textes est vraisemblablement Boulanger. Le Baron d'Holbach ayant édité le texte. La première édition est donnée en XIV pages préliminaires et 216 pages (avec une vignette à l'eau-forte sur la page de titre). Ce volume fait partie des traités propagés par le Baron d'Holbach et les matérialistes. Chaque page tend à démonter la chronologie biblique et à ridiculiser les dogmes de la religion chrétienne reléguée au rang de fable pour enfants. Le Traité mathématique sur le Bonheur essaye de rationaliser la notion de bonheur. "Les malheureux humains ont donc été trompés par ceux dont ils devoient être éclairés. Plaignons-les donc dans leurs égaremens ; et loin de les insulter pour un crime involontaire, que cette confiance même qu'ils ont eue aux artisans du mensonge, en les prenant pour les artisans de la vérité, nous fasse lire dans l'avenir ce que les hommes seront un jour, lorsque le progrès général des connoissances leur aura appris et démontré que tout ce qu'on leur a donné pour une succession continue et non interrompue de faits et de vérités, n'est qu'une succession continue et non interrompue de fables et d'impostures sacerdotales." (extrait de la Dissertation sur Elie et Enoch, conclusion).

 

Provenance : de la bibliothèque de M. R. Bouhier de L'Ecluse avec son ex libris armorié contrecollé au verso de la première garde. Nous pensons qu'il s'agit de Robert Constant Bouhier de L'Écluse est né aux Sables-d'Olonne le 18 octobre 1799 et mort à Paris le 24 janvier 1870. Il était est avocat et homme politique. « Tête et cœur de Vendéen, dit un biographe, M. Bouhier de l'Ecluse est un de ces braves enfants du Bocage dont la conscience n'a jamais varié, et qui conservent le culte de leur Dieu et de leur Roi à travers toutes les vicissitudes des révolutions. » Il était propriétaire du château de Villebourgeon à Neung-sur-Beuvron. 

Superbe exemplaire d'une rare fraîcheur pour ce texte matérialiste majeur.

Recherches sur le Despotisme oriental par Boulanger (Holbach). Superbe ex.

€0.00Prix
Rupture de stock
    bottom of page