Marquis de SADE

 

LES CRIMES DE L'AMOUR. Eugénie de Franval. Lithographies originales de Xavier Saint-Justh.

 

Paris, MCMLXVI (1966)

 

1 volume in-4 (28 x 19 cm), en feuilles, emboîtage éditeur,135-(1) pages. 8 lithographies en couleurs hors-texte. Excellent état de l'ensemble.

 

TIRAGE A 1.090 EXEMPLAIRES.

 

CELUI-CI, UN DES 990 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN DE LANA CHIFFON.

 

Joli livre illustré sorti des presses de l'atelier artisanal d'arts graphiques de Sarlat pour le texte et les illustrations.

 

Eugènie Franval est une des nouvelles qui forme le corpus sadien des Crimes de l'amour (publiés en 1800 mais composés à la Bastille entre 1787 et 1788).

 

Ainsi commence le texte de Sade : "Instruire l’homme et corriger ses mœurs, tel est le seul motif que nous nous proposons dans cette anecdote. Que l’on se pénètre, en la lisant, de la grandeur du péril, toujours sur les pas de ceux qui se permettent tout pour satisfaire leurs désirs ! Puissent-ils se convaincre que la bonne éducation, les richesses, les talents, les dons de la nature, ne sont susceptibles que d’égarer, quand la retenue, la bonne conduite, la sagesse, la modestie ne les étayent, ou ne les font valoir : voilà les vérités que nous allons mettre en action. Qu’on nous pardonne les monstrueux détails du crime affreux dont nous sommes contraints de parler ; est-il possible de faire détester de semblables écarts, si l’on n’a le courage de les offrir à nu ?"

 

"— Tu seras tout, mon frère, tu seras tout ! dit Eugénie, brûlant d’amour et de désir. A qui veux-tu que je m’immole, si ce n’est à celui que j’adore uniquement ? Quel être dans l’univers peut être plus digne que toi de ces faibles attraits que tu désires… et que déjà tes mains brûlantes parcourent avec ardeur ? Ne vois-tu donc pas, au feu qui m’embrase, que je suis aussi pressée que toi de connaître le plaisir dont tu me parles ? Ah ! jouis, jouis ! mon tendre frère, mon meilleur ami, fais de ton Eugénie ta victime : immolée par tes mains chéries elle sera toujours triomphante." (extrait)

 

Ce court récit a donné lieu à un film de cinéma intitulé Eugénie de Sade, film français (1970 sorti seulement en 1974) de Jess Franco avec Soledad Miranda dans le rôle de Eugénie de Franval.

 

BEL EXEMPLAIRE.

Les Crimes de l'Amour par le Marquis de Sade (1966). Illustrations Saint-Justh

€150.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente