Anatole FRANCE - Léon LEBÈGUE, illustrateur - Octave UZANNE, éditeur

 

LA LEÇON BIEN APPRISE, conte par Anatole France imagé par Léon Lebègue pour les Bibliophiles indépendants.

 

Paris, Bibliophiles indépendants [H. Floury, libraire], [mai] 1898, [sur les presses de Lahure à Paris].

 

1 volume petit in-4 (24 x 17,5 cm), XXIV-(1) pp. + suite de chaque page en noir sur Chine. Toutes les pages sont illustrées pleine page (27) et mises en couleurs au pochoir à l'aquarelle.

 

Reliure bradel moderne pleine chevrette blanche, doublures et gardes de papier à relief et motif de rosaces gothiques répétées, reliure muette (reliure signée Elsa Rambour). Exemplaire à l'état proche du neuf. Intérieur très frais. Tous les exemplaires sont imprimés sur un beau papier Japon, la suite non aquarellée sur papier de Chine.

 

ÉDITION ORIGINALE.

 

ÉDITION BIBLIOPHILIQUE DIRIGÉE PAR OCTAVE UZANNE POUR LES BIBLIOPHILES INDÉPENDANTS.
 

TIRAGE A 210 EXEMPLAIRES SEULEMENT POUR LES SOUSCRIPTEURS.

 

BIEN COMPLET DE LA SUITE DE TOUTES LES PAGES EN NOIR SUR PAPIER DE CHINE.
 

CELUI-CI PORTE LE N°118.

 

La Leçon bien apprise d'Anatole France (qui sera reprise dans les Contes de Jacques Tournebroche en 1909 et illustrés par le même Léon Lebègue) est un conte moyen-âgeux du temps de Louis XI. L'histoire de Violante, une femme mal mariée dans sa jeunesse à un avocat très aigre, malingre et faible de complexion. La dame aimait joyaux et dentelles, se laver le visage au lait d'ânesse. Son confesseur la réprimandait sur sa légèreté. Les amants se bousculent mais elle se refuse en dame vertueuse déclarée. A son confesseur qui part pour Venise elle demande de rapporter un miroir. Celui-ci lui ramène un crâne de mort ! Voilà ce qu'elle deviendrait si elle continuait à jouer la coquette. La dame dit retenir la leçon. Mais un Chevalier de ses soupirants vint à la prendre par force ... enfin presque. La dame s'étant livrée sans trop de résistance. Elle avait retenu la leçon : il faut se hâter de faire l'amour et bien remplir le petit espace de temps qui nous est réservé pour cela. La leçon était apprise ... et l'avocat malingre ... cocu !

 

Ce livre magistralement illustré avec toute la truculence rendue par les aquarelles de Léon Lebègue, est l'un des plus réussis pour les Bibliophiles indépendants. Octave Uzanne a dirigé, comme à son habitude, de bout en bout, la mise en train de ce luxueux volume. Il a été habillé sous notre direction par Elsa Rambour d'une peau de chevrette blanche immaculée qui laisse le champ libre à l'illustration des plats et du dos à l'aquarelle à qui voudra bien l'entreprendre.

 

TRÈS BEL EXEMPLAIRE DE CE LIVRE RARE ET MAGNIFIQUE.

La Leçon bien apprise d'Anatole France. Illustrations de Léon Lebègue

€1,600.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente