Gioachino Greco

Le Jeu des Eschets. Traduit de l'Italien de Gioachino Greco, Calabrois.

A Paris, chez Jacques Le Febvre, 1713

1 volume in-12 (15 x 8,5 cm) de (20)-343-(3) pages.

Reliure plein veau brun de l'époque. Reliure usagée. Manques de cuir sur les coupes, coins et les coiffes. Cahiers encore bien cousus mais en grande partie déréglés. La pièce de titre manque. Intérieur frais. Complet. Bon papier sans rousseurs. Exemplaire dont la reliure est à restaurer ou à refaire.

Nouvelle édition.

Gioachino Greco (vers 1600 à Celico en Calabre – 1634, Antilles), dit Le Calabrais, était un joueur d'échecs italien, considéré comme un des meilleurs joueurs d'échecs du XVIIe siècle. Greco fit parler de lui à Rome en 1619, après avoir joué et gagné contre plusieurs grands joueurs. Cette même année, il a écrit sa première étude sur les échecs : Le traité du noble jeu d'échecs (en italien : Trattato del nobilissimo gioco de scacchi). Le traité contenait des extraits commentés de ses parties. Il distribuait des copies des notes de ses parties à des clients. Greco arrive en France en 1621 où il gagne beaucoup d'argent en gagnant des parties. Il part ensuite pour Londres où il commence à prendre note de parties entières. Il revient de Londres à Paris en 1624 d'où il repart pour l'Espagne. Il quitte l'Espagne pour les Antilles où il meurt en 1634. Son livre d'échecs a par la suite été traduit dans de nombreuses langues et imprimé dans de nombreuses éditions. L'influence de Greco sur les échecs en Europe s'est étendue sur plusieurs siècles. L'innovation dans ses études était l'accent porté sur la nature combinatoire du jeu, qu'il avait saisi intuitivement. Il s'est particulièrement intéressé à la façon de déplacer les pièces et à ses possibilités tactiques. Il a trouvé des combinaisons remarquables et des astuces surprenantes qu'il a aussi publiées dans ses parties. Aujourd'hui comptées parmi les techniques de base des joueurs de tournoi, elles étaient alors innovatrices. Une combinaison trouvée par Greco contre les roques, contenue dans son recueil de parties de 1619, est entrée dans l'histoire des échecs sous le nom de mat de Greco. Il existe aujourd'hui un débat sur l'authenticité des parties qui constituent son traité d'échecs. Toutefois, savoir si Greco a inventé ces parties ou s'il a pris des notes des parties qu'il avait joué, n'a pas d'importance puisqu'il aurait été parfaitement en mesure de les jouer en étant leur auteur.

La première édition française de ce traité des échecs a paru en 1669. Dans ce tirage de 1713, on retrouve l'épître à Monseigneur le Marquis de Louvois ministre et secrétaire d'état. A la suite on trouve 14 pages non chiffrées contenant une Instruction des Principes du Jeu des Eschets. Le volume se divise en 2 parties. La première contient le déroulé complet de 39 parties. La seconde partie contient diverses manières de jouer le Gambit en 55 parties.

Bon exemplaire dont la reliure est à restaurer.

Gioachino Greco. Le Jeu des Eschets. 1713. Echecs. Ajedrez. Schach

€0.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente