MAUPASSANT (Guy de)

DES VERS.

Paris, G. Charpentier, 1880

1 volume in-18 (19 x 12,5 cm) de 214 pages.

Reliure de chagrin noir, dos à nerfs encadrés de triple-filets dorés, triple-filets dorés en encadrement extérieur des plats, double-filets dorés en encadrement intérieur, doublures et gardes de papier marbré, tête doré, non rogné, couvertures jaunes imprimées conservées. Reliure de l'époque signée (signature malheureusement difficile à lire : L. HOU??). Exemplaire très frais, tant au niveau de la reliure que de l'intérieur (rousseurs claires sans gravité).

VÉRITABLE DEUXIÈME ÉDITION.

L'histoire de cette édition est trop passionnante pour être passée sous silence ici. La première édition de Des vers est mise en vente dès le 27 avril 1880. Elle parait sous la célèbre couverture jaune de l'éditeur Charpentier. Banville qui en avait alors reçu un exemplaire sur chine (le seul ?) donne un compte-rendu élogieux dans le National du 10 mai 1880. Le recueil de Maupassant est dédié à son ami Gustave Flaubert : "A Gustave Flaubert, à l'illustre et paternel ami que j'aime de toute ma tendresse, à l'irréprochable maître que j'admire avant tous." Dès la troisième édition, le volume s'ouvre avec une lettre de Flaubert à son "cher bonhomme" datée du Croisset, le 19 février 1880 (lettre extraite du Gaulois à cette date). La critique est très bonne dans l'ensemble mais cet ouvrage ne sera jamais le succès de librairie qu'on a parfois dit. Avant le 23 mai 1880 soit moins d'un mois avant la première mise en vente l'éditeur Charpentier décide de remplacer les couvertures des volumes alors invendus avec la mention de seconde édition. Une "véritable seconde édition" parait en juillet de la même année, et enfin une "troisième édition" parait en novembre 1880 (première édition avec la Lettre de Flaubert). Depuis le départ, Maupassant souhaitait vivement qu'il soit fait une édition de luxe de ses poésies. Avec l'édition Charpentier, ce n'était pas le cas. Alors qu'en décembre 1884 Charpentier annonce le "3e mille" seulement, Maupassant est entre temps passé chez le concurrent, Victor Havard à qui il avait donné la Maison Tellier en 1881, et qui donne l'édition de luxe de Des Vers en 1884.

C'est le seul recueil de poésies publié par Guy de Maupassant. Ses autres poèmes - pièces de circonstance ou poèmes érotiques - ont paru dans des revues ou en appendice d'ouvrages critiques.

Voici le compte-rendu analytique qui en est fait dans la revue bibliographique "Le Livre" dirigée par Octave Uzanne : "Parmi les nombreux lecteurs qui connaissent les oeuvres en prose de Guy de Maupassant, il en est qui ignorent que l'auteur de la Maison Tellier, d'Une vie, etc., etc., est un poète d'une personnalité exceptionnelle et que le début du prosateur dans la vie littéraire fut un volume de poésie, devenu une véritable rareté. On y retrouve toutes les qualités qui ont si rapidement répandu le nom de Maupassant, en même temps qu'une note très curieuse dans la manière de comprendre la poésie moderne. Certainement le poète, qui a simplement intitulé son volumes, Des vers, n'appartient à aucune école et ne peut être classé ni parmi les parnassiens, ni parmi les romantiques, ni parmi les classiques. Avant tout sa muse est humaine, toute vibrante de désirs inassouvis et de passions assouvies. Ce qui s'en dégage, c'est l'odeur de la vie chaude, c'est l'odeur forte et passionnante de la femme, c'est la palpitation terrible de l'amour renaissant. Oeuvre de jeunesse féconde, d'ardeurs renaissantes ; il faut relire ces pages enflammées, ces vers pénétrants : la soif d'aimer gonfle éperdument le sein des amoureuses et les flancs robustes des amoureux ; c'est l'hymne de la passion charnelle avec des envolements superbes vers la nature et des appels continus au bonheur par la possession. Il faudrai citer les unes après les autres ces pièces écrites avec un soin jaloux de la phrase et du mot ; les amoureux des lettres comme les amoureux du livre s'empresseront de donner dans leur bibliothèque une place de choix à ce charmant volume, que décore un saisissant portrait de l'auteur, gravé par Le Rat, et dont chaque pièce de vers est ornée de fleurons et de culs-de-lampe dus à Frédéric Régamey, qui s'est inspiré de l'ornementation raffinée de l'art japonais." (article signé des initiales G. T. dans le n°56 - 10 août 1884 - Le Livre, Bibliographie moderne, p. 504)

BEL EXEMPLAIRE PARFAITEMENT ÉTABLI EN PLEIN CHAGRIN A L’ÉPOQUE.

Des Vers par Guy de Maupassant (1880). Reliure plein chagrin

€800.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente