Sarran. Ducancel. Bibliothèque Royaliste, ou Recueil de matériaux pour servir à l'histoire de la restauration de la maison de Bourbon en France, en 1814, 1815, etc. (1819). Exemplaire de la bibliothèque du comte de Salaberry.


Collectif. [Jean-Raimond-Pascal Sarran, éditeur-compilateur ; Ducancel].

Bibliothèque Royaliste, ou Recueil de matériaux pour servir à l'histoire de la restauration de la maison de Bourbon en France, en 1814, 1815, etc. ; faisant suite au Correspondant. Tomes I et II (seuls).

Paris, chez Gide fils, 1819 [de l'imprimerie d'A. Egron].

2 volumes in-8 (21,5 x 13,5 cm) de (2)-486 et (2)-456 pages.

Cartonnage à la bradel plein papier bleu (reliure de l'époque). Volumes non rognés. Reliures légèrement frottés, avec quelques usures sans gravité, ensemble solide. Intérieur frais avec quelques rousseurs parfois. Collationné complet.

Unique édition.

Tête de série de cette rare feuille parue en livraisons.

Exemplaire provenant de la bibliothèque du Comte de Salaberry, avec son ex libris dans chaque volume.

La Bibliothèque Royaliste fait suite au Correspondant (ouvrage semi-périodique paru en 1817 et qui compte 5 volumes in-8) et compte quant à elle 5 volumes jusqu'en 1820 (en 21 livraisons de janvier 1819 à mars 1820). A partir du troisième volume, la publication change d'éditeur. Gide qui publiera une nouvelle publication sur le même modèle que la Bibliothèque Royaliste s'est trouvé en conflit ouvert avec les auteurs (Sarran et autres).

Ce recueil périodique contient de très nombreux documents relatifs aux doctrines religieuses et politiques, l'esprit de l'administration, l'esprit des indépendants, les impostures et calomnies contre les royalistes et les prêtres, revue des journaux, mélanges, etc. Nombreuses lettres, compte-rendu d'ouvrages, etc.

Les exemplaires de cette revue éphémère sont semble-t-il assez rares.

Provenance : Notre exemplaire faisait partie de la bibliothèque du Comte de Salaberry. Charles-Marie d'Irrumberry, comte de Salaberry, né à Paris le 6 septembre 1766 et mort à Fossé (Loir-et-Cher) le 7 janvier 1847. Il était militaire, homme de lettres et homme politique. Petit-neveu de l'amiral Vincent de Salaberry de Benneville, Charles-Marie d'Irumberry de Salaberry est le fils Charles Victoire François d'Irumberry de Salaberry, président à la chambre des comptes de Blois et propriétaire du château de Pezay, influencé par Paul Boësnier de l'Orme 1 et qui sera guillotiné en 1794, et d'Anne-Marie Le Gendre de Lormoy (belle-sœur d'Antoine-Jean Amelot de Chaillou et de Jean-Nicolas Dufort de Cheverny). Il prit part à l'Armée des émigrés, puis participa à la guerre de Vendée au côté des royalistes. En 1801, il se trouve mêlé à l'Affaire Clément de Ris ; il fait partie de l'équipée destinée à la libération du sénateur. En 1810, il accueille Madame de Staël dans son château de Fossé. En août 1815, il devient un député ultra-royaliste de la Restauration pour le département de Loir-et-Cher ; il le restera jusqu'à mai 1830. Il collabore Correspondant. Provenance des plus intéressantes donc pour cette feuille ultra-monarchiste.

Référence : Hatin, Bibliographie historique et critique de la presse périodique française, p. 144.

Bon exemplaire des deux premiers volumes de cette rare feuille Ultra.

Intéressante provenance.

Sarran. Ducancel. Bibliothèque Royaliste (1819). Ex libris Comte de Salaberry

€550.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente