[J.F. Gaultier de Biauzat, J.A. Huguet et J.B. Grenier]

Journal des débats et des décrets [1793].

A Paris, de l'imprimerie du Journal des débats [imprimerie nationale], 1793

Ensemble de 4 volumes in-8 (22,5 x 14,5 cm) de 412, 424, 292 et 416 pages + quelques suppléments paginés séparément.

Cartonnage de l'époque. Exemplaire de travail conservé dans son cartonnage usagé mais encore solide. Intérieur en bon état, collationné complet pour les numéros référencés, y compris les suppléments précisés. Rousseurs ou papier de médiocre qualité, non rogné, quelques taches sans gravité. Très frais dans l'ensemble.

Voici le détail de ces 4 volumes :

- volume 1 : du n°287 du 1er juillet 1793 jusqu'au n°317 du 31 juillet 1793. Bien complet des suppléments au n°294 (23 pages), n°297 (23 pages), n°301 (23 pages). Plusieurs numéros "sous la présidence" de Danton et de Robespierre.

- volume 2 : du n°348 du 1er septembre 1793 (sous la présidence de Robespierre) jusqu'au n°377 du 30 septembre 1793. Après le n°360 on trouve un Procès verbal du 10 août 1793 de 24 pages (imprimé à Marseille chez Mossy, 1793).

- volume 3 : du n°378 du 1er octobre 1793 jusqu'au n°398 du 30e jour du premier mois de l'an second  de la République (30 vendémiaire an II soit le 21 octobre 1793).

- volume 4 : du n°399 du 1er jour du second mois de l'an second de la République (1er Brumaire an II soit le 22 octobre 1793) jusqu'au n°428 du 30 Brumaie an II (20 novembre 1793).

Soit un ensemble de plus d'une centaine de numéros de cette célèbre feuille fondée au mois d'août 1789 pour rendre compte très fidèlement des débats à l'Assemblée nationale (Convention).

Ce journal a été rédigé par trois députés d'Auvergne : J.F. Gaultier de Biauzat, J.A. Huguet et J.B. Grenier. "Il était, dans le principe, rédigé spécialement en vue de l'Auvergne. Son principal but fut de remplacer les lettres que chaque député envoyait aux municipalités de son ressort, et de favoriser ainsi l'expansion des nouvelles qui jusque-là n'arrivaient que lentement et difficilement aux oreilles de tous les citoyens" (F. Mège, Journaux et écrits périodiques de la Basse-Auvergne). En dépit d'être "un procès-verbal sec [avec] la volonté constante d'occulter les tensions et les crises" (Rétat), l'ensemble constitue une source documentaire de premier plan car il publiait "d'une façon quelquefois plus complète et plus exacte que le Moniteur lui-même, le compte rendu des discussions législatives et les actes de l'autorité" (Hatin).

Documentation de premier plan.

Les volumes des premières années de cette feuille sont devenus rares.

Bon exemplaire en condition d'époque.

Révolution française. Journal des débats et des décrets (1793).

    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente