Pierre LOUYS

 

CYDALISE. Avec des illustrations originales gravées à l'eau-forte [par Jean Traynier].

 

Les Amis de l'écrivain, Paris, 1949

 

1 volume in-4 (28,5 x 19 cm), en feuilles, sous couverture rempliée (sans emboîtage). 139 pages et 16 eaux-fortes pleine page tirées en vert. Très bon état. Emboîtage éditeur légèrement usé. Complet.

 

ÉDITION ORIGINALE DE CES POÈMES DE PIERRE LOUYS.

 

TIRAGE A 262 EXEMPLAIRES SEULEMENT (et non 265 comme annoncé en tête de la justification).

 

CELUI-CI, UN DES 200 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN DE LANA.

 

Cette superbe édition est illustrée de 16 puissantes eaux-fortes dues au talent de Jean Traynier (qui a également illustré Point de lendemain (1957). Ces illustrations sont résolument pornographiques et d'une imagination réjouissante.

 

Il s'agit d'un choix de poésies érotiques de Pierre Louÿs, rassemblées par les amis de l'écrivain. Les éditeurs joignent à cette édition, pour contrer toute réfutation d'attribution de ces poèmes à l'auteur d'Aphrodite, deux fac-similés. Et il en conte l'histoire : "A la mort de l'écrivain, ses héritiers s'étant partagé ses manuscrits, il advint que le possesseur de ces poèmes les fit lire à un ami. Conquis par leur saveur particulière, ce dernier désira les recopier et obtint la faveur de les emporter. Du temps passa ... l'ami trépassa. Le sort l'ayant voulu, opposition fut mise à son testament. La restitution du manuscrit devint alors bien aléatoire pour autant que son véritable propriétaire n'avait aucun titre valable à produire. Les années passèrent, et le testament enfin légalisé, notre héritier s'imagina que son manuscrit pourrait, sans encombres, regagner enfin les rayons de sa bibliothèque. [...]"

 

Et pour le plaisir le poème éponyme :

 

"Cydalise, êtes-vous malade ?

- Ah ! mon cher, ne m'en parlez pas !

La fouterie et l'enculade

En une nuit m'ont mise à bas.

 

Sous promesse de fortes sommes

J'ai bien voulu faire l'amour

Toute nue avec vingt-quatre hommes

Qui se relayaient tour à tour.

 

Du soir jusqu'à l'aube première

J'ai tiré quatre-vingt six coups

Dont trente et un dans le derrière

Et j'ai bien mal à mes deux trous.

 

J'ai déchargé pendant quatre heures,

A la fin je n'en pouvais plus,

Les joyeusetés les meilleures

N'ont-elles pas leurs superflus ?

 

Pierre Louÿs

 

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1333.

 

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

BEAU LIVRE ILLUSTRÉ ÉROTIQUE CLANDESTIN.

Pierre Louÿs. Cydalise (1949) avec 16 eaux-fortes de Jean Traynier. Superbe !

€0.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente