[Anonyme].

UNE VISITE A LA CHARTREUSE PRES DE PAVIE.

Milan, Imprimerie Rivolta, 1828

1 volume in-24 (13 x 8 cm) de (1)-76 pages. 1 vue dépliante en frontispice et 1 plan de tout l'édifice, les deux imprimés en bistre.

Cartonnage plein papier imprimé de l'époque. Titre sur le premier plat imprimé dans un encadrement. En quatrième de couverture est imprimé le prix dans le même encadrement. Cartonnage miraculeusement bien conservé. Quelques légers frottements. Intérieur frais.

Après un avertissement du typographe au lecteur qui indique qu'il s'agit d'une troisième édition "plus véridique" que les précédentes, et qu'elle été imprimée en même temps séparément en italien. On y trouve décrits la façade du temple, la partie intérieure du temple, la première chapelle dédiée à Ste Véronique, les chapelles de St Ugon, St Benoît, chapelle du crucifix, St Sire, St Pierre, St Paul, de la Vierge de l'Annonciation, le Mausolée de Jean Galéace Visconti, l'Autel St Bruno, la sacristie neuve, le lavoir des moines, le centre de la croix, la sacristie vieille, l'autel des reliques sacrées, la chapelle de la Bienheureuse Vierge du Rosaire, la chapelle St Ambroise, la chapelle dédiée aux deux Ste Catherine, la chapelle St Joseph, la chapelle St Jean-Baptiste, St-Michel, Ste Madeleine, lieu destiné à recevoir les étrangers et cloître des moines. On trouve à la fin quelques inscriptions latines relevées dans ce lieu.

La chartreuse de Pavie fut construite par la volonté de Gian Galeazzo Visconti. Il répondait peut-être à un vœu de sa femme. Caterina Visconti. Le chroniqueur Bernardino Corio rapporte en effet dans son Histoire de Milan (1554) qu'en 1390, Caterina, qui vivait une grossesse difficile, « faisant un vœu sous forme de testament, ordonna que dans la ville de Pavie, où elle se rendait souvent, on construisit un monastère de chartreux pour douze frères, et au cas où elle mourrait en couches, elle pria son mari de bien vouloir exécuter cet ordre. » Gian Galeazzo Visconti choisit d'édifier la chartreuse aux confins nord du vaste parc Visconti, qui reliait le château Visconti aux bois de chasse des seigneurs de Lombardie. La chartreuse occupe ainsi une position stratégique, à mi-chemin entre Milan, la capitale du duché, et Pavie, la seconde ville du duché, où le duc avait grandi et où siégeait la cour. Le chantier fut inauguré le 27 août 1396, par la pose de la première pierre, mais les travaux furent interrompus en 1402 par la mort de Gian Galeazzo Visconti, et ne reprirent qu’en 1412, avec l’arrivée au pouvoir de Filippo Maria Visconti. Le nom de Giovanni Solari apparaît dans les archives dès 1428, mais c’est seulement en 1451 que Francesco Sforza le chargea officiellement de construire l’église. Il fut présent sur le chantier de la Chartreuse jusqu’en 1462. Son fils, Guiniforte Solari prit alors sa succession. En 1473, les travaux étaient pratiquement achevés. Il restait encore à exécuter la façade de l’église. Par contrat, les Chartreux devaient consacrer une partie de leurs revenus pour continuer la construction de la chartreuse et, pour cette raison, elle comporte des œuvres d'art du xve au xviiie siècle. En 1782, les Chartreux furent expulsés par l'empereur Joseph II d'Autriche et les Cisterciens leur succédèrent en 1784, et ensuite les Carmélites en 1789. En 1810, le monastère fut fermé jusqu'au retour des Chartreux en 1843. En 1866, l'état italien le réquisitionna comme monument national et les Bénédictins l'occupèrent jusqu'en 1880. Les moines qui l'occupent depuis les années 1960 sont des Cisterciens. (source : Wikipédia).

Ce petit guide touristique dût avoir un certain succès auprès des voyageurs français et italiens puisqu'on compte plusieurs éditions jusque dans la seconde moitié du XIXe siècle.

La Bibliothèque nationale de France ne possède pas cette édition de 1828. Aucun exemplaire localisé au Catalogue Collectif des Bibliothèques de France (CCfr).

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

Pavie, Italie (Milan). Une visite à la Chartreuse près de Pavie (1828). Rare

€200.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente