Bob SLAVY

 

Mrs. GOODWHIP ET SON ESCLAVE. Illustré de 16 hors-texte en héliogravure.

 

Paris, Collection des Orties Blanches, 1932 [Paris, Jean Fort]

 

1 volume in-8 (22,5 x 14 cm), broché, 288-(2) pages. 16 héliogravures volantes signées Léon Pierre. Couverture usagée avec déchirures et manques. Intérieur très frais. Papier vélin crème. Pas de rousseurs. Complet.

 

TIRAGE A 1.000 EXEMPLAIRES RÉSERVÉS AUX SOUSCRIPTEURS.

 

Un des titres rares de la collection des Orties Blanches consacrée à la flagellation sous toutes ses formes.

 

"Une grave affaire de moeurs et de traite des blanches se déroula durant les dernières années du XIXe siècle à San Francisco (USA), et fit un bruit considérable dans tous les Etats-Unis, ainsi qu'au Canada. La police, mise, par hasard, sur la bonne piste, découvrir l'existence d'une société secrète s'intitulant Société Féministe (Woman's Society), qui, en réalité, se composait de femmes dévergondées et d'homosexuels, ces derniers se cachant sous le costume féminin. La présidente de cette société, une certain Mme Goodhwhip, grâce à une fortune considérable, avait pu, jusque là, échapper à la vigilance de la police. Les pourvoyeurs en jeunesses des deux sexes dont cette Société Féministe avait besoin pour les orgies qui, souvent, se déroulaient dans la grande propriété que possédait Mme Goodwhip dans les environs de San José, près San Francisco, se recrutaient parmi les chinois de China-Town de cette dernière ville. [...]" (extrait de la préface)

 

Ce roman serait le fruit des notes manuscrites prises par un garçon séquestré au château de Mrs Goodwhip. Jeune homme devenu femmelette soumise et voluptueuse ... tout en ayant conservé intactes ses facultés masculines, amoureuses et reproductives ... tout un programme !

 

Léon Pierre qui illustre ce volume est un habitué des romans de flagellation pour les Orties Blanches notamment. Il illustre Confessions et Récits (1930), Diane Gantée (1932), le Harem Océanien (1935). Il s'agirait du pseudonyme de Pierre Noel.

 

"Les attouchements, ici, étaient moins insolents. On caressait mes petits nichons saillants hors du corset, et, cette fois-ci, je n'osais plus protester. On soulevait ma jupette pour voir mon petit sexe masculin engainé, ou bien mon vagin artificiel, dont l'ornementation florale faisait sourire avec indulgence." (extrait)

 

BON EXEMPLAIRE DE CE LIVRE PEU COMMUN.

Mrs. Goodwhip et son Esclave (1932). Orties Blanches. Fessée BDSM

€250.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente