Louis-Pierre MONGRUEL

PRODIGES ET MERVEILLES DE L'ESPRIT HUMAIN SOUS L'INFLUENCE MAGNÉTIQUE. Vérité du magnétisme, dégagée de toute exagération ; son influence sur nos facultés, sur nos sens, sur nos organes matériels. - Ce que c'est que le Somnambulisme ; comment il exalte et développe l'intelligence, la sensibilité, la faculté intuitive. - La Sybille moderne ; particularités sur cette somnambule exceptionnelle ; preuves nombreuses d'une lucidité prodigieuse. - Le Somnambulisme devant les grands et les puissants du jour ; attestations, documents et pièces authentiques. - L'avenir révélé par les songes ; vision relative à la marche du choléra. - Curieuses prophéties politiques, concernant plusieurs contrées de l'Europe, etc., etc., etc. Par L. P. Mongruel.

Paris, chez l'auteur, rue de Seine, 16, et chez tous les libraires de la France et de l'étranger, Mars 1849

1 volume in-8 (19,5 x 12,5 cm), 92 pages.

Reliure de l'époque plein maroquin bleu canard, dos à nerfs richement décoré aux petits fers dorés, triple-filet doré en encadrement des plats, filet doré sur les coupes, large encadrement intérieur de maroquin rehaussé de filets et roulettes dorés, doublures et gardes de papier peigne, tranches dorées. Couvertures vertes imprimées conservées. Reliure de très belle facture bien que non signée. Impression sur papier vélin fin, quelques feuillets légèrement brunis sans gravité.

ÉDITION ORIGINALE RARE.

Ce petit livre a été écrit par l'un des magnétiseurs de Paris les plus en vue de son époque. Son histoire entre escroquerie et charlatanisme mérite d'être rapportée ici d'après les Journal du Magnétisme de l'année 1850 : Mongruel était instituteur primaire dans le département de l'Eure. Il s'établit rue de Seine à Paris, avec sa concubine la demoiselle Lefèvre, et ouvre un cabinet de consultations magnétiques avec l'aide de celle qui s'appelle désormais La Sybille Moderne. Aidé d'un ouvrage intitulé Prodiges et Merveilles de l'esprit humain sous l'influence magnétique et de plusieurs tracts diffusés dans la presse, le sieur Mongruel fait savoir qu'on peut consulter la Sybille (son épouse) sur les procès, l'avenir, les songes, les mariages, les maladies réputées incurables, le succès des affaires, la fortune, etc. Les consultations étaient données soit de vive voix, soit par correspondance. Mongruel magnétisait la demoiselle Lefèvre en présence des clients qui se rendaient à son cabinet. Le docteur Grabowski était attaché au cabinet de la Sybille (dès janvier 1850) rédigeait, validait et signait le compte rendu de la consultation. Il touchait 50 francs par mois pour ce service. L'ordonnance était ensuite portée par le malade, sur les indications de Mongruel, chez le pharmacien Pokoloski. Un appareil galvano-médical servait à Mongruel pour électriser ses malades. Le nombre des personnes qui consultaient la Sibylle moderne était considérable et Mongruel, pour le maintenir et l'augmenter, faisait insérer continuellement des annonces dans les journaux. Le prix payé à chaque séance variait de 10 à 30 francs, parfois même jusqu'à 60 francs. Une plainte déposée par un sieur Lemoyne dont la femme avait eu recours aux interprétations de la Sybille monderne donna lieu à un procès des époux Mongruel. A l'issue des auditions des divers témoins, les époux Mongruel sont convaincus d'escroquerie et d'exercice illégal de la médecine et condamnés chacun à treize mois de prison et 500 francs d'amende. Les époux Mongruel font appel de ce jugement. Nous sommes en juillet-août 1850. Le deuxième jugement confirme le premier verdict. La cour de cassation réexamine le dossier des époux Mongruel en janvier 1851. La condamnation est confirmée pour escroquerie et exercice illégal de la médecine. Les époux Mongruel sont finalement condamnés à 5 francs et 15 francs d'amende chacun et 5 jours de prison. On trouve trace d'un nouvel arrêt concernant les époux Mongruel à la date de 1855, preuve que cette affaire ne s'éteignit pas rapidement. Qu'est-il advenu de Louis-Pierre Mongruel ? Caillet indique dans son Manuel bibliographique des sciences psychiques et occultes : "On dit qu'il abandonna ensuite sa femme et ses enfants pour courir le monde." On trouve en quatrième de couverture du volume des Prodiges et Merveilles l'annonce d'un ouvrage à paraître, du même auteur : L'Avenir révélé par les songes (un volume de 300 pages environ). Quoi qu'il en soit Mongruel savait se défendre. On trouve trace de plusieurs libelles ou manifestes imprimés à la même époque (juillet 1850 - 1851) venant appuyer la défense des magnétiseurs accusés d'escroquerie  : Convocation des magnétiseurs et somnambules de Paris (juillet 1850) ; Appel de la Société "L'Union-Protectrice" à tous les partisans et amis du magnétisme, Mongruel président de ladite société (chez l'auteur, août 1850) ; Le Magnétisme militant, chez l'auteur (1851), etc. On trouve trace d'un intéressant ouvrage donné par Madame Mongruel elle-même (d'après le titre) intitulé : Les voix de l'avenir dans le présent et dans le passé, ou les Oracles et les Somnambules comparés, par Madame Mongruel (Paris, Dentu, 1859). Dans ce livre on apprend qu'en août 1856 madame Mongruel continue les séances de magnétisme sous l'influence d'un certain docteur Borgna. Il n'est plus alors question de Louis-Pierre Mongruel qui est alors peut-être déjà fort loin à l'aventure ... L'histoire de ce magnétiseur-escroc reste à faire.

Référence : Caillet, Manuel bibliographique des sciences psychiques et occultes, p. 123.

SUPERBE EXEMPLAIRE FINEMENT RELIÉ A L'ÉPOQUE DE CE LIVRE RARE.

Mongruel, Prodiges et Merveilles de l'Esprit Humain sous l'influence magnétique

€950.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente