Louis MORIN.

LA REVUE DES QUAT' SAISONS. 1900-1901.

Paris, Société d'éditions littéraires et artistiques, Librairie Paul Ollendorff, 1900

4 volumes grands in-12 (19,5 x 13 cm) de 320 pages (pagination continue pour l'ensemble), avec reliés in fine dans chaque volume la suite complète des fumés des illustrations tirés sur papier de Chine.

Reliure de l'époque demi-maroquin rouge à coins, dos à nerfs, relié sur brochure (non rogné). Les couvertures en couleurs sont toutes conservées en parfait état. La reliure a été exécutée sur un exemplaire broché qui était neuf. Jolies reliures très fraîches. A noter quelques très légères retouches à quelques coins (à peine visible). Intérieur parfait, sans aucune rousseur, y compris en ce qui concerne les suites sur papier de Chine.

Tirage de tête à 50 exemplaires sur papier vélin de cuve contenant une suite complète des fumés tirés sur Chine.

Bien complet de toutes les couvertures requises ainsi que du frontispice à l'eau-forte en couleurs livré aux abonnés (relié en tête du premier volume).

L'illustration est profuse, en noir dans le texte et en couleurs hors-texte. Avec 8 grandes planches dépliantes coloriées au pochoir, de très nombreuses vignettes tirées en noir ou en vert d'eau. 

Cette très jolie revue éphémère, qui ne dura qu'une seule année, de janvier 1900 à janvier 1901, est consacrée aux fêtes, aux bals (Quat'zarts, Internat, etc.), carnavals de Nice, etc. L'ensemble est richement illustré de 400 compositions par Louis Morin. Louis Morin (1855-1938) est un artiste connu pour ses caricatures et ses illustrations le plus souvent gaies et remplies d'humour. On peut par certains côtés rapprocher son trait satirique de celui d'Albert Robida ou d'Adolphe Willette, ses contemporains. Il fonde la Société des dessinateurs humoristes en 1904. Il illustra également quelques livres. Il avait son atelier parisien rue Lepic. Il fut l'un des grands illustrateurs du Montmartre 1900.

"Cette revue ne sera ni pessimiste, ni réaliste, ni grave, comme la plupart de ses consœurs. L’art n’est-il pas un jeu, le jeu des bons esprits, qu’il faut ranger au nombre des choses pas bien sérieuses dont parle Renan ? La fantaisiste revue des Quat-Saisons tâchera d’y jouer légèrement, pour le passe-temps des gens décidés d’y jouer légèrement, pour le passe-temps des gens décidés à lutter contre le spleen qui nous envahit,et à arrêter le moins possible leur pensée sur les misères de la vie laide que nous font les lois, les préjugés, les modes et le snobisme" (Louis Morin).

Référence : Carteret IV, 294.

Provenance : Ex libris gravé Henri Lafond (1894-1963) présent dans chaque volume. La bibliothèque Henri Lafond a a été dispersée (12 juin 2015) après plus de 50 années d'endormissement. Les exemplaires n'ayant pas bougé pendant cette longue période. Henri Lafond, banquier et homme d'affaires, proche de l'OAS, ennemi du Général de Gaulle dont il deviendra pourtant conseiller, a été assassiné le 6 mars 1963 en pleine rue non loin de son domicile de de trois balles de pistolet.

Très bel exemplaire du rare tirage de tête avec suite conservé dans une jolie reliure de l'époque.

Louis Morin. La Revue des Quat'Saisons. 1900-1901. 1/50 vélin+ suite. Reliure

    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente