[M. DE CHANVALLON - revue par le Père d'ARDENNES]

MANUEL DES CHAMPS OU RECUEIL CHOISI, INSTRUCTIF ET AMUSANT de tout ce qui est le plus nécessaire et le plus utile, pour vivre à la campagne avec aisance et agrément. Troisième édition revue et corrigée exactement.

Paris, Lottin le Jeune, 1769

1 volume in-12 (16,7 x 10,3 cm), de XXIV-580 pages.

Reliure de l'époque plein veau marbré, dos à nerfs richement orné aux petits fers dorés, pièce de titre de maroquin rouge, gardes de papier peigne, tranches rouges. Très bel état. A noter une habile restauration de l'extrémité de la coiffe inférieure, légère épidermure au bas du deuxième plat, une légère tache sans gravité courant de la marge des 5 derniers feuillets. Sinon volume d'une très grande fraîcheur, tant de la reliure que du corps d'ouvrage (voir photos).

NOUVELLE ÉDITION.
 

L'abbé de Chanvalon était religieux et prêtre oratorien. Il est mort en 1763. Il habitait la Provence sur la fin de sa vie. Il se livra à l'étude de la botanique et de l'agriculture, et publia le résultat de ses observations dans un petit ouvrage, le Manuel des champs. Les deux éditions de 1764 et 1765 sont les seules qui portent le nom de l'auteur, qui disparaît des éditions postérieures. C'est un bon abrégé tiré des meilleures sources ; mais comme les plantes y sont désignées par les noms vulgaires usités en Provence, il est difficile de les reconnaître. L'auteur en indique plusieurs qui croissent sur les Alpes, et il dit en avoir fait connaître une centaine à Fardel, botaniste provençal, qui a écrit sur les plantes de son pays. Il a voulu donner aux amateurs un manuel utile et pratique, en s'inspirant des meilleurs auteurs agronomiques de l'époque. Chanvalon était plus habile agronome que botaniste ; il s'étend beaucoup sur les jardins, qu'il recommande de couper par des murs pour augmenter la chaleur et affaiblir la violence du vent, comme cela se pratiquait avec tant d'avantages au village de Montreuil, près de Paris. Il donne aussi des détails fort étendus sur les melons. L'ouvrage fut réimprimé avec des corrections et additions en 1769 par les soins du Père d'Ardennes, qui y réunit un autre ouvrage, Économie rustique, ou Notions simples sur la botanique, la médecine, la pharmacie, la cuisine et l'office. L'ouvrage connut un grand succès et fut réimprimé jusqu'en 1786, à Liège. La première partie concerne les jardins (aménagement, outils, travaux) ; la seconde traite des champs, prés et bois, et contient plusieurs chapitres sur la vigne et le vin, la bière, le cidre, l'hydromel et autres boissons, ainsi que sur la chasse et la pêche. Le livre III traite des animaux domestiques, de la basse-cour, d'apiculture et de sériciculture. (source : Wikipédia)

 

Provenance : Arnault (?), avec signature autographe sur le titre et faux-titre. Quelques notes manuscrites de l'époque sur les gardes.

 

BEL EXEMPLAIRE.

Le Manuel des Champs de Chanvallon (1769). Instructions pour la vie champêtre ..

€0.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente