Gabriel SOULAGES - Paul-Emile BÉCAT, illustrateur

LE MALHEUREUX PETIT VOYAGE ou La misérable fin de Madame de Conflans, Princesse de la Marsaille rapportée par Marie-Toinon Cerisette sa fidèle et dévouée servante. Gravures sur cuivre de Paul-Emile Bécat.

Aux éditions du Baniyan, Paris, 1950

1 volume in-4 (24,5 x 19 cm), en feuilles sous couverture rempliée imprimée, 183-(1) pages, 4 eaux-fortes en couleur hors-texte et 16 eaux-fortes en couleurs à mi-page, soit 20 eaux-fortes en tout. Notre exemplaire contient en outre la suite des 20 eaux-fortes en noir avec remarque. Emboîtage papier de l'éditeur. Excellent état, proche du neuf, emboîtage insolé cependant.

TIRAGE A 765 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 25 EXEMPLAIRES NOMINATIFS RÉSERVÉS AUX COLLABORATEURS ETC.

CELUI-CI SPÉCIALEMENT IMPRIMÉ POUR PAUL-EMILE BÉCAT, L'ILLUSTRATEUR, AVEC SUITE EN NOIR AVEC REMARQUES.

Cet exemplaire est sur vélin Renage teinté.

Cet ouvrage de Gabriel Soulages (1876-1930) a paru pour la première fois en 1909. Gabriel Soulages fut maire d’Albi de 1877 à 1888. Cet avocat républicain convaincu, passionné d’histoires locales, de littérature et d’archéologie, consacra les dernières années de sa vie à recueillir de la bouche des membres de sa famille et de son entourage, ce qu’il nomma « Chansons et poésies populaires recueillies dans l’Albigeois ». On lui doit plusieurs ouvrages notamment l'Idylle vénitienne, Des Riens, une traduction des Pastorales de Théocrite, Graffiti d'amour, On luit doit également ce bon mot qui donne assez une idée de son esprit badin : « Une femme vertueuse est celle qui, avant d'entrer chez son amant, ôte son alliance et enlève de sa chaîne sa petite médaille sainte. »

"Ce n'est point un livre nouveau, mais ce galant pastiche fleure déjà les grâces et les hardiesses du siècle suivant, est d'une saveur si piquante et si gentiment pimentée qu'on ne se lasserait guère de le relire. Certes, la folle escapade de la gente Marie Toinon Cerisette et de sa jeune maîtresse, la maréchale de la Marsaille, n'est point à proposer en exemple aux filles sages, et Mme de Maintenon, si elle l'eût connue, fût entrée en grande colère. Mais Mme de Sévigné s'en fût fort divertie sans doute. Le récit qu'en fait M. Gabriel Soulages plaira aux lettrés. Il les mènera en Avignon en compagnie de la plus exquise des chambrières et de la plus sensible des princesses et il les associera à leurs jeux libertins jusqu'au jour où une noyade tragique mettra fin à ce malheureux petit voyage si joyeusement commencé et qui eût mérité de ne point s'achever dans les larmes, tant il est vrai que l'esprit né saurait jouer longtemps le personnage du cœur." (Le Figaro littéraire).

SUPERBE ILLUSTRATION DE PAUL-ÉMILE BÉCAT, D'UNE DÉLICIEUSE SENSUALITÉ.

EXEMPLAIRE RÉSERVÉ A PAUL-ÉMILE BÉCAT LUI-MÊME, IMPRIMÉ A SON NOM. 

Le Malheureux Petit Voyage de Soulages illustré par Bécat (1950)

€650.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente