Mr. DE LISTONAI [i.e. Daniel Jost de Villeneuve].

 

Le voyageur philosophe dans un pais inconnu aux habitans de la terre. Par Mr. de Listonai.

 

A Amsterdam, Aux dépens de l'éditeur, 1761

 

2 volumes in-12 (19,7 x 12,7 cm - Hauteur des marges : 18,8 cm) de XXIV-339-(1) et VI-384 pages.

Cartonnage plein papier caramel au beurre salé du début du XIXe siècle. Etiquettes de titre et tomaison de maroquin rouge, non rogné. Millésime doré en queue des dos, filets dorés. Reliure d'attente probablement exécutée vers 1810/1820. Coins émoussés, coiffes repliées légèrement usées, légères salissures et frottements. Intérieur frais. Légères salissures sur la page de titre du deuxième volume. Impression sur beau papier fort (papier royal). Grandes marges conservées.

Edition originale.

 

"Ce pays inconnu des terriens est la Lune et l’inversion du point de vue « au clair de terre » permet de réduire certaines certitudes à l’état de préjugés ou réciproquement de fournir une justification de plusieurs préjugés. Un chapitre est consacré aux « causes de tant de lois bizarres, de coutumes singulières, d’usages extravagants ou barbares ». C’est un véritable cabinet de curiosités anthropologiques que le lecteur est invité à visiter. Il découvre des peuples qui pratiquent les sacrifices humains, des enfants qui dévorent leurs parents, des veuves qui se font brûler avec leur époux, des hommes qui mettent les femmes en commun, des femmes qui se prostituent au temple de Vénus... Les cas de superstitions qui seront discutés par Rétif et Nodier sont ici replacés dans une perspective anthropologique plus large qui relativise les us et coutumes à travers le monde et du même coup la frontière entre préjugé et raison. (in, Réhabilitation des préjugés et crise des Lumières, Michel Delon, p. 143-156. Revue Germanique internationale, 1995, La crise des Lumières.)

 

"Edition originale de cette utopie lunaire. L'auteur, musicographe et auteur d'un opéra comique, fait l'éloge, dans son "Epître à moi-même" en début du vol. 1, de l'amour-propre comme facteur de perfectionnement moral." (Querard II, 791).

 

Cet ouvrage a parfois été attribué à Thiphaigne de la Roche. Jost de Villeneuve est peu connu. On sait qu'il fut directeur des finances de la Toscane (notice Bnf), et auteur dramatique On lui doit notammen Zéphir et Fleurette, opéra-comique, ballet par Messieurs de Villeneuve et L. [Laujon.] (1750). Le Voyageur philosophe est son principal ouvrage.

 

"Cette odyssée philosophique est un songe au bout duquel le voyageur se retrouve au bas de son lit. Le pays du rêve, celui des Sélénites (habitants de la lune), permet la comparaison de l'état social et de l'état naturel : dans l'absence du mien et du tien, il n'y a pas de vice, pas de crime, pas de crainte de la mort. A Sélénopolis, les sciences ont fait de grands progrès. C'est le siècle des Lumières parfaitement réalisé." (A. Soboul, Utopies au siècle des Lumières, Hachette, n°034/5).

 

Référence : Versin, Encyclopédie de l'Utopie, p. 540.)

 

Exemplaire imprimé sur grand papier (papier fort de Hollande à grandes marges). Ce tirage est dénommé "papier royal" dans le catalogue des livres qui se trouvent chez le libraire Neaulme en 1762.

 

Bon exemplaire, en grand papier conservé non rogné, de ce chef d'œuvre utopique du XVIIIe siècle.

Jost de Villeneuve. Le Voyageur Philosophe (1761). Utopie lunaire des Lumières.

€1,900.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente