[Jean Le Roux].

La clef de Nostradamus, isagoge ou introduction au véritable sens des prophéties de ce fameux auteur, avec la critique touchant les sentiments et les interprétations de ceux qui ont ci-devant écrit sur cette matière. Ouvrage très-curieux, et même très-utile à toutes les personnes qui veulent lire ou étudier avec progrès ces sortes de prophéties. Par un solitaire [Jean Le Roux].

A Paris, chez Pierre Giffart, 1710

1 volume in-12 (17,5 x 10 cm) de LI-(5)-469-(1)-2 pages.

Reliure de l'époque plein veau brun, dos à nerfs orné aux petits fers dorés, tranches mouchetées rouges. Reliure en bon état, solide, avec quelques traces d'usures, notamment des mors partiellement fendus/fendillés, usures aux coins, accroc à l'extrémité des coiffes, dorures au dos à nettoyer (encrassées par un ancien mauvais cirage à chaussure ...). Intérieur frais malgré quelques feuillets légèrement brunis et quelques rousseurs. Belles marges.

Edition originale et unique édition.

Exemplaire avec annotation manuscrite à la page 161 : R. de Louvicamp // VI // 6 // DCLXVIII. // DCLXXVIII. Cette annotation aurait servi à identifier les exemplaires originaux des exemplaires éventuellement contrefaits. Jules Le Roux était curé de Louvicamp (petite paroisse de Normandie située à mi-chemin entre Beauvais et Dieppe, du diocèse de Rouen).

D'après Benazra, Jean Le Roux aurait été le premier à tenter de prouver que le style barbare de Nostradamus n'était qu'une apparence, et qu'il fallait en rechercher l'origine dans les poètes latins.

"In 1710, a Normandy priest named Jean Le Roux declared that no one had yet fathomed Nostredame's peculiar mode of expression. Imagination had led rival interpreters astray. Le Roux's close philological study revealed, however, that Nostredame had mixed latin grammar with french sentence structure. Grounded in meticulous study and a commitment to order and clarity (rational tenets tha were central to the early Enlightenment), this insight enabled Le Roux to decode the quatrains." (in Nostradamus: How an Obscure Renaissance Astrologer Became the Modern Prophet of Doom, by Stéphane Gerson).

Références : Benazra, p. 284-290 ; Chomarat, 323 ; Gregorio 1710-002 ; Dorbon, 2661 ; Caillet II « ouvrage utile pour l’étude des prophéties de Nostradamus », 6579 ; Quérard, V-208 "livre curieux".

Ouvrage peu commun et curieux.

Jean Le Roux. La clef de Nostradamus (1710). Commentaire curieux des Prophéties.

€950.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente