Henry KISTEMAECKERS [éditeur]. MUSSET (Alfred de), Voltaire, Théo Hannon, Michée (sic), Pigault-Lebrun, Lucrèce, Henri Nizet, etc.

 

Livre d'heures satirique et libertin du XIXe siècle.

 

Sans date (vers 1888), Bruxelles, imprimé par Vanbuggenhoudt.

 

1 volume in-8 carré (19,5 x 13,5 cm), broché, 159-(1) pages. Encadrement imprimé en couleurs à chaque page. Couverture en parchemin végétal crème avec au centre du premier plat imprimé en lettres bleues : Le Livre d'heures satyrique et libertin Kistemaeckers éditeur Bruxelles Prix 40 francs. Très bon état, volume resté très frais, non rogné, à grandes marges. Sans rousseurs. Dos fendu en tête. Petit manque en pied de couverture. La couverture est d'une grande fragilité (le parchemin végétal vieillit ordinairement très mal) et il est très rare de la voir aussi fraîche dans son ensemble. Impression sur papier vélin.


Unique édition.

Tirage à petit nombre (non précisé).

 

La librairie Pierre Berès présentait en 2003 un exemplaire de cet ouvrage dans son catalogue de livres rares intitulé Stendhal, Baudelaire et leurs émules : "Édition originale de ce singulier et pittoresque ouvrage, à tout le moins libertin. Chaque page est ornée d'une bordure de couleurs variées : bleu, rose, ocre, vert, etc., avec diverses représentations d'ébats amoureux." (l'exemplaire proposé était en maroquin noir de l'époque et était coté 3.000 euros - NDLR : la notoriété - tout comme Redbull - donne des ailes).

 

Il faut aller chercher dans la revue Le Livre une piquante critique de cet ouvrage par le maître des lieux, Octave Uzanne, rédacteur en chef : "L'éditeur Kistemaeckers, écrit-il, me fait tenir un livre curieusement imprimé,avec encadrements polychromes, sous le litre : le Livre d'heures satirique et libertin. Il m'est pénible d'être désagréable à l'actif et aimable éditeur belge, mais, sans professer des sentiments trop orthodoxes en matière de dévotion, j'avoue que cette singulière compilation ne me paraît que lourdement grossière, niaise et dépourvue de tout sel, à quelque point de vue qu'on se place. Ces ineptes parodies de livres saints ne sauraient être du goût que de commis voyageurs de dernier ordre, et je n'insisterai point sur celte publication. Que Kistemaeckers me le pardonne !" (O. Uzanne, Le Livre, 1888, Critique littéraire du mois, p. 365)

 

M. Alfred Piat en possédait un exemplaire broché dans sa bibliothèque (troisième partie, 1898, n°5243). M. Edouard Massicot en possédait un exemplaire relié en maroquin rouge (1903, n°234).

 

Référence : Catalogue de la vente Gérard Nordmann, première partie, n°215. "Cette anthologie libertine, tant dans sa présentation graphique que dans son contenu, est une parodie des ouvrages pieux. Elle est composée de citations bibliques, et de textes licencieux tirés de Musset, Voltaire, Théo Hannon, Michée (sic), Pigault-Lebrun, Lucrèce, Henri Nizet, etc."

 

Bon exemplaire, tel que paru, de ce petit livre rare dans le genre curiosa anticlérical.

Henry Kistemaeckers. Le Livre d'Heures satirique et libertin (1888) Anticlérical

€595.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente