Ensemble de 7 chromos (chromolithographies) par Georges Redon imprimées en 1912

 

Format 42 x 29,5 cm environ.

 

Contrecollées sur carton fort, sans marges.

 

Très bon état. Un petit frottement sur L'Envie (dans les branches à droite en haut) et petits plis d'origine sur la Colère

 

On a donc : 

 

- La Colère

- L'Envie

- La Paresses

- La Luxure

- L'Avarice

- L'Orgueil 

- L'Intempérance

 

Il s'agit à l'origine de menus imprimés pour Le Pré Catelan Café de Paris à Armenonville. Au verso se trouve le menu (texte). Ici la face verso est contrecollée donc non visible (sauf à envisager de décoller les menus de leur support carton, ce qui doit être réalisable). Menus en très bon état dans l'ensemble, qui n'ont jamais été pliés.

 

Georges Redon dessina encore d'autres menus pour le Pré Catelan Café de Paris à Armenonville.

 

Symbole du luxe de présentation en 1912 dans la gastronomie française.

 

Jules Georges Redon, né le 16 novembre 1869 à Paris 10e et mort en 1943, est un artiste peintre, dessinateur, caricaturiste, affichiste, graveur et lithographe français. Jules Georges Redon est le fils de Marie-Louise Hauneau et Victor Louis Redon. Bien que né rue d'Hauteville, Georges est un enfant de Montmartre, quartier auquel il resta toute sa vie fidèle. Après son service militaire, il commence à dessiner dès 1893 pour des journaux d'actualité et humoristiques. Dans L'Univers illustré, il se fait le peintre des défilés carnavalesques. Il collabore aussi à L'Illustration, Le Journal pour tous, Le Petit Parisien illustré, Le Rire et Le Courrier français. Le périodique satirique anglais The Graphic lui passe commande. Schwarz, le fondateur de L'Assiette au beurre en fait l'un de ses plus fidèles contributeurs (1901-1905)1. Dès 1897, il exécute des affiches publicitaires dans le style Art nouveau et ouvre à cette fin son propre atelier lithographique au 80 rue Caulaincourt. Il a également travaillé avec les Établissements Minot pour le tirage de ses épreuves, ainsi que pour Chaix (via Jules Chéret). Proche des acteurs de la vie nocturne montmartroise, il décore de nombreux cabarets et restaurants, dont le restaurant Foyot, le Café de Paris, L'Abbaye de Thélème (place Pigalle). Les gravures et peintures de Redon sont exposées régulièrement : il est au Salon des artistes français, à la Société nationale des beaux-arts, au Salon d’automne (dont il est le secrétaire fondateur), au Salon des peintres lithographes de 1909 et 1913 (où deux de ses œuvres sont acquises par l’État). En 1907, il fait partie des 22 artistes réunis par Félix Juven pour composer le premier Salon des humoristes. Durant la Première Guerre mondiale, il est mobilisé durant tout le conflit en tant que sous-officier, travaillant à l'atelier de la section du camouflage, tout en continuant son travail de dessinateur. Après la guerre, Redon illustre des livres pour la jeunesse, tout en produisant quelques affiches inspirées par le thème de l'enfance. Il habite à cette époque 5 rue Bourdaloue. En 1910, il épousait Marie-Eugénie Chapuis. En septembre 1939, il est fait chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Jean Villemot. Au moment du déclenchement de la guerre, il décide de quitter Paris pour Oinville-sur-Montcient. 

Georges Redon (1912). 7 chromos / menus 42 x 29,5 cm Pré Catelan Armenonville

€490.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente