[Edmond Haraucourt]. Alexis Vallet (aquarelles originales).

La Légende des Sexes. Poèmes Hystériques et profanes. Par le Sire de Chambley (Edmond H...).

Bruxelles, Edition Privée, revue par l'auteur, 1893

1 volume grand in-8 (28,5 x 19,5 cm), broché de (2)-96 pages. Brochage fatigué, dos cassé avec manques, plats de couverture muette d'origine en papier imitation peau de serpent (le papier des plat est en bon état avec quelques légères salissures et marques). Intérieur frais, sans rousseurs, imprimé sur beau papier vergé. Page de titre imprimé en rouge et noir (vignette imprimée en rouge - satyre enlevant une nymphe).

Exemplaire unique enrichi à l'époque de 20 grandes aquarelles originales (20 pages signées A. Vallet et datées de Paris en 1894 (soit très peu de temps après l'impression du volume). Toutes les aquarelles sont sont pas signées mais sont de la même main bien que chaque poème soit illustré dans un style différent. Les poèmes illustrés se trouvent au début du volume et sont : Coït des atomes (2 pages aquarellées) - Sonnet honteux (1 page aquarellée) - Eden (10 pages aquarellées) - Ballade des malséans pucelaiges (2 pages aquarellées) et enfin Pasiphaé (5 pages aquarellées).

Tirage à petit nombre (non précisé).

La Légende des Sexes est le premier ouvrage de l'auteur. Haraucourt a 26 ans en 1883 lorsqu'il publie de manière confidentielle à 212 exemplaires seulement (il existe plusieurs contrefaçons publiées ensuite) ces poèmes hystériques, véritable "épopée du bas-ventre".

"Donc, dans le coït, rien ; à côté, rien. Avons-nous essayé les premiers la force contractile du sphincter anal ? (...) Avons-nous inventé le travail des langues, et le baiser adultère des taureaux ou des cygnes ? Rien ! nous n'avons rient fait, et nous ne ferons rien ! Il ne nous reste qu'un espoir, qu'un rêve irréalisé encore : l'application de l'envahissante électricité au travail voluptueux de nos sens. Et même doutons-nous, misérables que nous sommes, dans notre espérance dernière : car peut-être l'amour et le désir ne sont-ils que ces phénomènes dynamo-électriques , nos sexes, des accumulateurs ou des piles chargés de voltes et d'ampères, et desquels jaillit, par l'approche d'un pôle contraire, la resplendissante électricité de l'amour. (...)" (extrait de la Préface).

Élaboré en contrepied de la Légende des Siècles du grand Hugo, ce livre eut le succès du soufre. Du coït des atomes en passant par le Sonnet pointu ou le Sonnet honteux, ce volume composé de 39 poèmes est une aventure textuelle au pays des libertés curieuses.

C'est Haraucourt lui-même qui donne quelques précieuses informations sur l'édition authentique de ces vers érotiques : "Plusieurs éditions de la Légende des sexes ont été tirées par des falsificateurs ; les désignations diverses rencontrées dans les catalogues de librairie me font supposer qu'il existe au moins deux on trois falsifications ; je ne les ai jamais vues ; elles sont, paraît-il, pleines de coquilles et de vers faux ; j'ai lieu de croire que ces volumes ont été composés en Hollande. Toute mention indiquant que j'ai pris part à leur publication est mensongère. « L'édition véritable, faite par mes soins, exécutée par un petit imprimeur de province (en dépit de la mention « Imprimé à Bruxelles »), commencée en décembre 1881, terminée en avril 1883, brochée en mai de la même année, comporte trois types différents, tous les trois de format in-8, ainsi qu'il est énoncé au verso du fauxtitre : 1° une série sur papier vélin ; 2» une série sur papier vergé : 3" douze exemplaires sur papier du Japon. « Ces trois types sont les seuls que je reconnaisse. Ils ne contiennent aucune illustration. L'ouvrage original n'a jamais été mis dans le commerce ; tons les exemplaires sont numérotés de ma main et signés, soit de mon nom, soit du pseudonyme qui figure comme nom d'auteur. » Cette déclaration est catégorique et de nature à dissiper toute équivoque.".

"La présente édition a été imprimée clandestinement à Amsterdam par A. Brancart. En raison de sa mention d'édition erronée, elle a longtemps été attribuée à Kistemaeckers. Haraucourt lui-même le pensait responsable de cette contrefaçon." (Catalogue Gérard Nordmann, n°249 ex. ne contenant que 3 aquarelles originales libres).

Dutel, dans sa Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°445, précise : "Edition publiée en 1893 à Amsterdam par A. Brancart. Elle fut imprimée, par F. Avonstond, sur un papier vergé et est parfois ornée d'un frontispice gravé. A cause de sa sa "fausse" mention de lieu, cette édition passe d'ordinaire pour être de Kistemaeckers. [...] Mais les ornements typographiques de cet ouvrage proviennent des presses de F. Avonstond, bien que cetains soient identiques à ceux utilisés par Lefèvre à Bruxelles (imprimeur de Kistemaeckers)."

Les dessins originaux qui ornent cet exemplaire unique sont l'oeuvre d'un jeune artiste : Alexis Vallet. Originaire de Saintes (né en 1869 - il a 25 ans lorsqu'il réalise cette illustration érotique pour la Légende des Sexes), suit à partir de 1883 les cours à l'école des Arts Décoratifs (Edmond Lechevallier-Chevignard), puis en 1887 entre à l'école des Beaux-Arts (avec Gustave Boulanger et Léon Bonnat). En 1890 il expose pour la première fois au Salon. Il a illustré pour les journaux et revues. On ne connaît pas sa date de décès. L'illustration ici présente est tout à faire dans l'esprit décadent "1894". L'illustration pour le Coït des atomes est "impressionniste". Celle pour le Sonnet Honteux est poético-scatologique. L'illustration pour Eden (10 aquarelles  - histoire revisitée d'Adam et Ève aux premières minutes de leur rencontre) est très réussie et spirituelle. La Ballade des Malséans Pucelaiges ornée de deux aquarelles hautes en couleurs (l'une sage, l'autre pas). Et enfin, Pasiphaë, poème orné de 5 aquarelles magnifiques. Voir photos. Un exemplaire d'exception parmi les plus illustrés de manière très libre et très originale par un artiste strictement contemporain de l'édition. On regrettera que l'artiste n'ait pas poursuivi son travail dans les pages suivantes (la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a).

Nous avons volontairement choisi de ne pas faire donner une reliure d'art à cet exemplaire, laissant ainsi le choix au futur acquéreur de la concevoir selon ses désirs.

Références : Cat. Gérard Normann, n°249 (un autre exemplaire de cette édition) ; Dutel, n°445 ; Pia, Les Livres de l'Enfer, 710.

Exemplaire de choix enrichi de 20 pages d'aquarelles originales par Alexis Vallet (1894).

 

Prix sur demande à contact@lamourquibouquine.com

Edmond Haraucourt. La Légende des Sexes (1893). Exemplaire unique 20 aquarelles

€0.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente