David Chabodie

Le Petit Monde, où sont représentées au vray les plus belles parties de l'homme. Par Me. David Chabodie, Docteur en médecine.

A Paris, chez Toussaint Du Bray, 1604

2 parties reliées en 1 volume petit in-8 (17 x 11 cm) de 1 feuillet de titre, 15 feuillets non chiffrés (épitre à Messire Charles de Pierre-Busière et de Combort, baron de Chateauneuf, Peirac, etc., lieutenant général pour sa Majesté au haut et bas pays de Limousin ; extrait du privilège, etc.) ; 128 feuillets + 86 feuillets. Collationné complet (à noter une interversion de cahier (G - p. 49 à 57) passées du livre I au livre II (et inversement). Légères mouillures sans gravité.

Reliure demi-basane du milieu du XIXe siècle. Reliure bien conservée. intérieur frais malgré quelques petits travaux de vers dans les marges de quelques feuillets. La page de titre est ornée d'une belle marque gravée sur bois (le bas de la page de titre a été éraflé avec pour conséquence la perte d'une partie de la date et de la mention de privilège.

Edition originale.

L'exemplaire de la Bibliothèque nationale de France début par un titre frontispice gravé mais ne possède pas de page de titre typographique. Il s'agit pourtant, comparaisons faites pages à pages, du même tirage que notre exemplaire.

Ce petit traité de morale va en réalité bien au delà. Si le premier livre traite des aspects de la foi, de la morale et du salut de l'âme, la seconde partie traite quant à elle de la philosophie, des sciences et de la métaphysique. On y trouve une multitude de chapitres traités assez succinctement tels que la médecine, les mathématiques, la musique, la géométrie, l'astronomie, les arts (dont l'alchimie ou Spagirie), les notions morales telles que la sagesse, l'intelligence, la prudence, la vertu. La fin du livre contient un chapitre consacré à la résurrection des corps.

Ce livre semble avoir été peu étudié et les exemplaires semblent fort rares.

On ne sait que très peu de choses sur David Chabodie, médecin exerçant à Limoges à la fin du XVIe siècle (vers 1595) et né à Rochechouart. Il était diplomé de la faculté de médecine de Montpellier. Il fut atteint de la peste en 1596. Il est noté dans un ouvrage que son seul ouvrage (qui semble celui-ci) s'attache plus à la métaphysique qu'à la médecine. Il existerait une autre édition de 1607. Chabodie aurait été un protestant converti, probablement en 1627 (Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, vol. 42). Il serait mort vers 1640. Le Petit monde de Chabodie est à rapprocher, toutes proportions gardées, de La Sagesse de Charron (Bordeaux, 1601), basé sur la même étude de l'homme-microcosme. L'influence des Essais de Montaigne n'est également pas loin.

"Ouvrage devenu assez rare." (Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, 1873, tome 14, p. 629

"Curieux et rare" (Bulletin du bouqiniste, Janvier 1863, n° 2.534)

Bon exemplaire.

David Chabodie (de Limoges) docteur en médecine. Le Petit Monde (1604). Rare

€950.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente