Cyrano de Bergerac (Savinien de Cyrano de Bergerac).

Les Œuvres diverses de Monsieur de Cyrano Bergerac. Enrichi de figures en taille douce.

A Amsterdam, chez Daniel Pain, 1699

1 volumes in-12 (17 x 10,5 cm) de (8)-430 et 206 (i.e. 306) + (26)-[325 à 430] pages. Estampes hors-texte en taille-douce (comprises dans la pagination et imprimées au verso de feuillets imprimés).

Reliure demi-chagrin rouge (deuxième moitié du XIXe siècle), dos à faux-nerfs, relié sur ancien corps d'ouvrage à belles marges. Collationné complet. En réalité, le deuxième volume contient les pages [325] à 430 du premier volume qui contiennent l'Histoire comique des états et empires de la lune (qui forme normalement la fin du premier volume). Ainsi ce texte se trouve en double dans notre exemplaire. La figure qui se trouve imprimée en taille-douce au verso du faux-titre est donc également présente en double. Il est d'ailleurs intéressant de constater que le tirage de cette gravure n'est pas de même intensité et que l'un est nettement mieux venu que l'autre.

Nouvelle édition.

Le premier volume contient : Le Pédant joué (comédie), des Lettres de Monsieur de Cyrano Bergerac, des Lettres satyriques, des Lettres d'amour, l'Histoire comique des états et empires de la lune. Le deuxième volume contient : La Mort d'Agrippine (tragédie), un Fragment d'histoire comique (états et empires du soleil), les Nouvelles œuvres de Monsieur de Cyrano Bergerac (des Lettres et Entretiens pointus, un Fragment de Physique ou la Science des choses naturelles. (à la fin du deuxième volume a été rajouté la fin du premier volume comme indiqué plus haut - pages [325] à 430 du premier volume qui contiennent l'Histoire comique des états et empires de la lune).

Voici un personnage qui est plus connu du grand public par son avatar romancé par Edmond Rostand sur la scène du théâtre avec sa pièce parue en 1897, puis porté à l'écran au cinéma par Gérard Depardieu en 1990. Mais Cyrano de Bergerac, le vrai, l'authentique personnage haut en couleurs, parisien ou gascon (selon son ami Le Bret), fort en gueule aussi, ayant le verbe aussi haut que le fil de son épée, un nez sait-on jamais aussi long sinon plus, a bel et bien existé et Rostand s'en est inspiré librement mais non sans ressemblances. Mais le véritable Cyrano auteur de deux pièces de théâtre, des textes curieux (les états et empires de la lune et du soleil), de lettres, etc. La première oeuvre de Cyrano Bergerac, La Mort d'Agrippine, fut publiée séparément en 1654 (la même année paraît la première édition des Œuvres de Cyrano Bergerac). Des Lettres furent publiées ensuite. 

En janvier 1662, Charles de Sercy met en vente un recueil intitulé Les Nouvelles Œuvres de Monsieur de Cyrano Bergerac, contenant l'Histoire comique des Estats et empires du Soleil, plusieurs lettres et autres pièces divertissantes. Selon les uns ces textes de l'Histoire comique de Cyrano sont parmi les grands textes de la littérature hermétique ; pour d'autres il s'agit d'un des premiers ouvrages de science-fiction (l'auteur y décrit ses voyages dans la Lune et le Soleil et rend compte des observations qu’il a pu y faire de sociétés indigènes, dont le mode de vie est parfois totalement différent de celui des terriens, voire choquant, et parfois au contraire identique, ce qui lui permet d’en dénoncer indirectement les limites. Ces voyages imaginaires sont avant tout prétextes à exprimer une philosophie matérialiste). Cyrano apparaît dans l'ensemble de son oeuvre comme athée, libertin, libre-penseur. Né en 1619 (à Paris), Cyrano de Bergerac meurt en 1655 à l'âge peu avancé de 36 ans. Plusieurs éditions de ses Œuvres furent publiées dans la deuxième moitié du XVIIe siècle et au cours du XVIIIe siècle. Oublié ensuite, il faudra attendra la pièce d'Edmond Rostand en 1897 pour que sa renommée refasse surface avec éclat, jusque encore aujourd'hui inscrit dans la mémoire collective.

Pour la véritable histoire de Cyrano de Bergerac, on doit beaucoup à son ami Le Bret. Aujourd'hui ses indications sur la vie de Cyrano sont sujettes à caution. Le vrai Cyrano serait mort de suites d'une longue maladie, et non de la chute d'une poutre sur son crâne provoquée par un de ses nombreux ennemis rajoutés à foison par Edmond Rostand. Quoiqu'il en soit le véritable Cyrano de Bergerac et aujourd'hui à jamais associé à la vision d'un héros malheureux.

Agréable exemplaire, bien conservé, en reliure postérieure, ce cette bonne édition de la toute fin du XVIIe siècle.

Cyrano de Bergerac. Œuvres diverses (1699). Rare. Agréable exemplaire.

€950.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente