Roger de Rabutin, comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN

Discours du comte de Bussy Rabutin à ses enfants sur le bon usage des adversités, et les divers événements de sa vie.
 

A Paris, chez Anisson, Directeur de l'Imprimerie Royale, 1694.

 

1 volume in-12 (16 x 10 cm - Hauteur des marges : 154 mm) de (10)-454-(6) pages.

 

Reliure plein maroquin violine à grain long, dos à faux-nerfs orné de filets dorés et roulette dorée en queue, titre doré, fers à froid, plats orné en leur centre d'un grand ombilic à froid et encadrés d'un filet doré avec fer doré dans les angles et roulette à froid, tranches dorées, superbes doublures et gardes de papier peint fleuri bicolore (reliure romantique vers 1825/1830). Reliure non signée mais tout à fait dans le goût d'une Simier ou d'un Thouvenin. Très bel état de conservation de la reliure, très fraîche. Intérieur frais malgré de petites taches rousseurs aux deux premiers et deux derniers feuillets. Signature ex libris du XVIIe ou du XVIIIe siècle sur le titre et d'autres feuillets.


 

Edition originale.

 

Un des exemplaires auquel on a ajouté l'épitaphe de Bussy-Rabutin (5 pages), reliée à la fin du volume. Le verso du dernier feuillet contient l'extrait du Privilège. Cette épitaphe est l'oeuvre de sa fille, Louise-Françoise de Rabutin, comtesse de Dalet. Les exemplaires que nous avions rencontrés jusque là de cette édition originale ne possédait pas cette épitaphe qui semble n'avoir été ajoutée qu'à une petite partie des exemplaires.

 

Ce volume a été achevé d'imprimer le 2 juin 1694. La même année et sans doute à quelques mois d'intervalle à peine paraissent au moins quatre éditions, celle-ci est la première. Au moins une contrefaçon hollandaise ou de province voit le jour quelques mois plus tard. C'est assez montrer le succès de cet ouvrage dès sa première publication. Il y aura encore plusieurs rééditions au cours du XVIIIe siècle, la dernière paraissant en 1730.

 

On trouve, page 223-231, une lettre en vers de Bussy à sa cousine, la marquise de Sévigné, datée du 21 octobre 1646, qui n'a jamais été réunie aux Lettres publiées de la marquise. On n'en trouve qu'un fragment dans les Mémoires de Bussy (1696).

 

Doit-on systématiquement parler de la cousine pour mettre en valeur le cousin ? Bussy-Rabutin a son propre mérite et pas des moindres. Suite à la publication clandestine de son Histoire amoureuse des Gaules en 1665, Bussy-Rabutin devra vivre exilé dans son château de Bourgogne pendant plus de 17 années.

 

Ce Discours adressé à ses enfants si l'on en croit le titre, après avoir passé en revue quelques illustres malheureux (Saint-Louis, le roi Jean, le Maréchal de Bassompierre, Enguerrand de Marigny, Boëce, Bélisaire, David, Le Maréchal de Gyé, Philippe de Comines, François premier, Samblançay, Le Duc de Bellegarde, La Chastre), passe à l'histoire malheureuse de l'auteur (de la page 169 à 454). Le véritable destinataire du Discours est Louis XIV, comme Bussy le dit au père Bouhours "C'est pour le Roi uniquement, et pour madame de Maintenon, vous et le père de la Chaise." Bussy-Rabutin ne désespéra jamais de pouvoir rentrer à nouveau en grâce aux yeux de Louis XIV.

 

Bussy-Rabutin de conclure : "Il n'y a rien de plus malheureux que le bonheur des gens qui vivent au gré de leurs passions."

 

Bussy-Rabutin meurt le 9 avril 1693. Ce livre est le premier publié au lendemain de sa disparition, par le Père Bouhours ami intime de Bussy. On constate en effet d'après l'extrait du privilège que la demande de lettres patentes a été faite dès le début de février 1694. Les enfants de Bussy n'eurent apparemment aucune part à cette publication. Les éditeurs modifièrent notablement le manuscrit original qui est actuellement conservé à la Bibliothèque Mazarine.

 

Provenance : exemplaire provenant initialement de la bibliothèque de Noël André Dreux, avocat.

 

Référence : Rochebilière 2145. Tchémerzine 169. L'exemplaire de la bibliothèque Marcel Bellanger (25 mars 2004 - Drouot, Paris, n°9 adjugé 700 euros, veau époque coins fatigués). Référence électronique consultée le 10/04/2010 : http://www.bussy-rabutin.com/255.html (extrait de l'introduction de la réédition de 2000 aux Editions de l'Armançon, par Christophe Blanquie).

 

Bel exemplaire de l'édition originale dans une belle reliure romantique d'excellente facture.

Bussy-Rabutin. Discours à ses enfants (1694). Edition originale. Belle reliure

    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente