A. S. EDDINGTON, professeur d'astronomie à l'université de Cambridge.

 
ESPACE, TEMPS ET GRAVITATION. La théorie de la relativité généralisée dans ses grandes lignes. Exposé rationnel suivi d'une étude mathématique de la théorie. 
 
Ouvrage traduit de l'anglais par J. Rossignol, élève à l'école normale supérieure. Avec une introduction de P. Langevin, professeur au Collège de France.
 
Paris, Librairie scientifique J. Hermann, 1921
 
(6)-XII-262 + (2)-IV-149 pages (partie théorique).
 
Relié avec : 
 
LE CALCUL TENSORIEL.
 
Par Jules Barbotte, professeur de mathématiques spéciales au lycée de Montpellier.
 
Bordas, 1948 (Bibliothèque de la science moderne, I)
 
172 pages.
 
2 ouvrages reliés ensemble pleine toile verte (reliure de P. Baillot). Etiquette de titre en cuir dorée au dos.
 
Très bon état. A noter quelques soulignés dans le texte et quelques annotations scientifiques (notes de lecteur ? d'élève ?)
 
Edition originale française pour l'ouvrage d'Eddington (paru pour la première fois en 1920 en anglais sous le titre Space, Time and Gravitation: An Outline of the General Relativity Theory, Cambridge University Press. “Des que m'est parvenu ce Livre où M. Eddington réussit à exposer de manière à la fois si simple, si vivante et si personnelle la marveilleuse transformation que le génie d'Einstein a introduite dans les conceptions les plus fondamentales de la Physique, j'ai pense qu'une traduction en devait etre faite pour permettre au public francais de partager la joie que sa lecture m'avait fait éprouver.“ (Langevin).
 
En mai 1919, Sir Arthur Eddington et la célèbre Royal Astronomical Society organisèrent deux expéditions pour observer et mesurer ce phénomène à l'occasion d'une éclipse totale qui pouvait être observée à Sobral, au Brésil, ainsi que sur l'île de Principe, dans le Golfe de Guinée, au large de l'Afrique.

Les étoiles de l'amas des Hyades, bien visibles lors de l'éclipse, se révélèrent effectivement à des positions différentes sur la sphère céleste, déplacées de leurs positions habituelles par environ 1,75 seconde d'arc (voir l'article d'Eddington et Dyson), en bon accord avec les prédictions de la théorie de la gravitation d'Einstein mais pas du tout avec celle de la théorie de Newton (il ya eu bien plus tard une polémique sur la crédibilité de la preuve de 1919 mais il semble bien finalement que sa crédibilité demeure).

Ce fut la panique chez bon nombre de physiciens de l'époque lorsqu'ils réalisèrent qu'ils devaient désormais étudier le calcul tensoriel et ses équations bardées d'indices, sans significations intuitives immédiates. Certains ne purent jamais s'habituer à la théorie d'Einstein et malgré d'autres confirmations ne crurent jamais en sa véracité.

Intéressante réunion de deux ouvrages complémentaires sur le sujet.

1921 EDDINGTON Espace Temps et Gravitation Théorie de la relativité Einstein

€200.00Prix
    • Grey Facebook Icon
    • Grey Twitter Icon
    • Instagram Social Icon

    ​En commandant sur ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Mentions légales et Conditions générales de vente